Panier
()
Françaisfr
Nos actualités

Les pieds tournés

On défini par tournage du bois l'action de sculpter une pièce de bois parallèlement à un axe.

Il permet de créer des objets en bois avec des formes diverses et variées , plus ou moins complexes.

Il existe deux types de tournage, le premier dit "entre pointes" et le second "en l'air" ou "en bout".

Avec la première, la pièce de bois est maintenue à l’horizontale entre la pointe de la poupée fixe et la contre-pointe de la poupée mobile. Elle permet de réaliser des pieds de table, de bureau comme ceux du Marquis de Bérangose par exemple.

Avec la seconde méthode, la pièce est uniquement maintenue en l’air sur une “queue de cochon” . Ce type de tournage, qui s’effectue en creusant et en profilant,  permet de réaliser des objets creux, en les évidents.

L'histoire du tournage du bois tire son origine aux environs de 1 300 av. J.-C. en Égypte.Deux personnes était nécessaire pour usiner le bois. Une personne faisait tourner ce dernier à l'aide d'une corde et la seconde utilisait un outil pour le travailler.

Ce procédé évoluera au fil des époques, les Romains l'ont perfectionné par l'ajout d'un arc, dont la corde permettait d'entraîner en rotation la pièce à réaliser.

Au Moyen Âge, une pédale remplaça la rotation manuelle, et libéra à cette occasion les mains de l'artisan.

Par la suite le tour fut motorisé, permettant aux objets d'être réalisés plus rapidement. La vitesse de rotation du moteur, améliorant ainsi la qualité des pièces.

Aujourd'hui les machines ont des commandes numériques, permettant la répétitivité et les gains de productivité.

 

marquis de berangose